Objectif :  À partir de méthodes inspirées de la sociologie du travail, procéder à l’analyse de l’activité humaine du chef de service de la sécurité sanitaire des aliments en situation de  travail dans une DDSV. Il s’agit de tenter de mettre en évidence une véritable connaissance « par le bas et par l’intérieur » de l’activité déployée et des boucles de régulation mises en œuvre par les chefs de services :

  • boucle liée aux effets de la performance (les objectifs prescrits par la tâche sont-ils atteints ?) ;
  • boucle liée aux effets liés à l’opérateur (fatigue, tensions conscientes et inconscientes, niveau de charge de travail, satisfaction sociale, intérêt intellectuel, valeur symbolique, apprentissage).

Avec : l’Observatoire Missions-Métiers du ministère chargé de l’agriculture et l’Université Paris XIII (Maîtrise en Développement des Ressources Humaines et Formation en entreprise)