L’ENSV est depuis 1973 l’école d’application du corps des Inspecteurs de la Santé Publique Vétérinaire – ISPV. Reconnue comme centre collaborateur de l’OIE (organisation mondiale de la santé animale) pour la formation des vétérinaires officiels en mai 2004, elle est ainsi un centre de référence mondial en matière de formation des cadres opérationnels des services vétérinaires. Ecole interne de VetAgro Sup, elle assure une mission de formation professionnelle et de recherche, pour la conception, l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation de l’action collective en santé publique vétérinaire et en matière d’alimentation (politiques publiques et action privée), pour l’ensemble de leurs acteurs, publics et privés.

La formation des Inspecteurs de la santé publique vétérinaire (ISPV)
Les ISPV sont recrutés par différents concours notamment ouverts à des candidats admis en 4ème année des écoles nationales vétérinaires ou en dernière année de certaines grandes écoles scientifiques, ainsi qu’à des vétérinaires diplômés. Leur formation à l’ENSV s’insère dans le cadre des formations diplômantes qu’elle dispense, et qui accueillent d’autres catégories d’élèves, français et étrangers, conformément à l’approche interdisciplinaire qui caractérise l’ENSV. Elle comprend également des enseignements opérationnels qui leur sont propres.

Les formations diplômantes
L’ENSV met l’accent sur l’interdisciplinarité de ses formations, l’expertise professionnelle de ses intervenants et la mise en pratique. L’ENSV n’a pas de corps enseignant et fait appel à un réseau de plus de 150 conférenciers provenant de la haute administration publique, du secteur privé, d’organismes de recherche et d’appui technique ou de grandes écoles scientifiques, pour dispenser 3 parcours de formation :
– Master 2 « Management et Administration des Entreprises », parcours « Management de l’action collective en Santé Publique Vétérinaire » (MAC-SPV), organisé avec l’Institut d’Administration des entreprises – IAE de Lyon. Il valide l’année de spécialisation vétérinaire ou l’année d’option des élèves ingénieurs de spécialité agronomique.
– Master 2 « Politiques Publiques et Gouvernements Comparés », parcours « Politiques publiques de l’Alimentation et Gestion des Risques Sanitaires » (PAGERS), en co-habilitation avec l’Institut d’Etudes Politiques – IEP de Lyon. Il est accessible aux vétérinaires diplômés, aux ingénieurs de spécialité agronomique, aux diplômés des IEP ou issus de Master 1 en science politique ou en droit.
– Certificat d’études approfondies en santé publique vétérinaire (CEAV-SPV), diplôme de spécialisation vétérinaire commun à ces écoles, organisé pour leur compte.

La formation professionnelle continue
L’offre de formation continue de l’ENSV couvre les aspects techniques et juridiques des métiers de la gouvernance de la santé publique vétérinaire et intéresse environ 650 stagiaires par an à travers une quarantaine de stages. L’ENSV organise également chaque année avec la Société Nationale des Groupements Techniques Vétérinaires (SNGTV) plus de 160 sessions de formation continue pour les vétérinaires sanitaires en activité (2000 stagiaires).

Etudes, expertises, recherche et transferts
L’ENSV joue un rôle actif dans la production, le transfert et la conservation des connaissances relatives aux métiers auxquels elle forme, notamment en réalisant ou pilotant des études et recherches, ou en s’associant à de tels travaux conduits par des organismes scientifiques, donnant lieu à des publications.
L’ENSV contribue à la formation de vétérinaires fonctionnaires de certains Etats partenaires de la France, notamment du Sud de la Méditerranée. L’ENSV apporte ainsi son expertise à l’Ecole Inter-Etats en Sciences et Médecine Vétérinaires (EISMV, Dakar, Sénégal) et à l’Institut Agronomique et Vétérinaire Hassan II (IAV, Rabat, Maroc), ainsi que prochainement aux autorités algériennes et tunisiennes, dans le domaine de la formation des vétérinaires officiels à l’action publique en santé publique vétérinaire.

Gouvernance

Le conseil d’école de l’ENSV, chargé de définir l’orientation pédagogique de l’Ecole, comprend notamment les représentants des directions générales du Minstère chargé de l’Alimentation, le chef du corps des ISPV, le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE), les quatre directeurs des établissements d’enseignement supérieur vétérinaire, ainsi que 4 personnalités qualifiées représentant les acteurs privés de la santé publique vétérinaire et l’IEP de Lyon.

 

Laisser un commentaire